top of page

#3 Retour sur notre action municipale ... le vote du budget

Dernière mise à jour : 29 août 2023

C’est bientôt la fin de l’été ! Le moment pour celles et ceux qui le peuvent de partir quelques jours en vacances ou de profiter de quelques jours de repos en famille ou entourés de vos proches.


C’est l’occasion également de revenir sur cette année 2022/2023 de mandature à travers une série de publications que nous vous proposons tout au long de l’été…retour sur les moments forts et notre action politique au sein de notre groupe d’opposition Nogent Avenir.


Pour cette troisième publication nous continuons d’aborder les questions budgétaires, avec des questionnements sur la façon avec laquelle le maire utilise les excédents budgétaires ? Pourquoi il prétend que l’endettement de la ville entraverait ainsi les marges de manœuvre pour l’avenir ?


Dans une précédente publication vous avez dressé un point complet sur l’analyse des finances. Vous dites que le Maire utilise les excédents budgétaires pour financer les projets d’investissements de la Ville. Cela paraît vertueux ?

Dominique Trevisan, élu #nogentavenir

Ce choix, cette décision de gestion pourrait être analysée comme étant vertueuse. Mais à condition que les investissements inscrits au budget soient réalisés ou finalisés dans les délais prévus.

Or, tel n’est pas le cas, les crédits que le Maire inscrit chaque année au budget sont partiellement employés. Ils donnent lieu à des reports et à des annulations pour des montants non négligeables.

Cette situation est paradoxale dans un contexte où des projets importants et anciens ne sont toujours pas terminés. A titre d’exemple, il nous faut une nouvelle fois vous alerter sur les travaux concernant la gare routière du RER A.

En 2015, voilà 7 années, lors du lancement du chantier du centre d’affaires Nogent Baltard, le Maire et son premier adjoint avaient pris l’engagement que les travaux soient achevés dans un délai de 3 ans ; soit en 2018. À titre d’anecdote, ce projet ne devait rien coûter aux Nogentais.

Compte tenu du retard pris sur ce chantier résultant de problèmes techniques et face à nos demandes récurrentes et insistantes, le Maire a pris, dans un premier temps, l’engagement de finaliser les travaux de la gare routière au 31 décembre 2022. Puis, il a reporté cette date au 31 décembre 2023. Contredisant, une nouvelle fois ses engagements, et bien qu’il ait inscrit dans le budget 2023 des crédits pour réaliser et finir ce projet, le Maire nous a appris lors du dernier conseil municipal que les travaux devraient être finalisés au mois de juin 2024 (soit 9 ans après l’engagement des travaux).

Nous n’avons aucune information sur la situation financière de ce projet. Mais nous constatons que le projet du centre d’affaires Nogent Baltard coûte aux riverains de la gare routière. Il coûte en termes de pollution , de nuisances sonores et de préjudice financier.


Frédéric Lamprecht, élu #nogentavenir Nous pourrions également citer le Pavillon Baltard, véritable emblème de la ville, qui n’est toujours pas réhabilité. Or, plus le temps passe, plus ce monument se dégrade et plus les coûts de réhabilitations seront élevés.

Sur ces sujets nous constatons que contrairement à ses allégations le Maire a des difficultés pour maîtriser son budget car malgré nos demandes répétées, nous n’avons aucune vision pluriannuelle permettant d’apprécier le suivi financier des projets : leurs coûts, leur avancée et les difficultés rencontrées.

En résumé le Maire utilise les excédents budgétaires qui comprennent l'augmentation des impôts des Nogentais pour financer des investissements qu’il ne réalise pas en totalité. La récurrence de ce constat démontre que le Maire ne calibre pas le budget d’investissement de la ville et que les victimes de ce défaut de maîtrise budgétaire sont les Nogentais.

Cette gestion incertaine nous conduit à exprimer nos plus grandes craintes sur le projet du marché du Centre-Ville dont le coût est pharaonique (plus de 42 millions d’€).

Le Maire indique dans le Nogent Mag à la page 61 que certains d’entre vous préconisent que la ville devrait plus s’endetter. Il poursuit en indiquant que cet endettement entraverait ainsi les marges de manœuvre de la Ville pour l’avenir. Qu’en pensez-vous ?

Isabelle Guimard, élue #nogentavenir Espérons qu’en contrepartie de cette forte augmentation des impôts locaux le Maire répondra favorablement aux demandes légitimes des Nogentais, que nous avons relayées.


Notamment, celles des parents d’élèves qui alertent la ville du défaut d’entretien de certaines écoles (fenêtres que l’on ne peut plus ouvrir …) et à qui en réponse, la Municipalité fait valoir des problèmes budgétaires ?! Or, ceux-ci sont largement compensés en 2023 par l’augmentation des impôts locaux.


Espérons également que le Maire soutiendra la MJC qui doit faire face à des difficultés financières alors qu’elle fait beaucoup pour la vie sociale de Nogent.

Le Maire fait état de difficultés financières pourtant vous nous dites que le budget dégage des excédents budgétaires ?



Dominique Trevisan, élu #nogentavenir

Ce sujet est important. Il faut d'abord constater que la ville est, comme le souligne le Maire est peu endettée (par rapport aux villes comparables à Nogent).

Ce qui constitue a priori une bonne chose.

Mais si on pousse l’analyse nous voyons que la ville a pris beaucoup de retard sur les investissements. Savez-vous que le Marché faisant partie du programme électoral du Maire en 2008 ?

Par ailleurs, les investissements sont utilisés dans le temps. Il ne nous paraîtrait pas choquant que les nouveaux Nogentais et les générations futures financent ces investissements qu’ils utiliseront. Plutôt que ces investissements soient financés par les économies accumulées et résultant des impôts versés par les habitants actuels de Nogent. D’autant plus qu’il y tant à faire : la réfection des trottoirs, la réhabilitation des écoles, le pavillon Baltard…

Naturellement il ne s’agit pas d’endetter la ville plus que de raison et l’endettement doit rester modéré.

Isabelle Guimard, élue #nogentavenir Mais surtout, nous lui avons fait la suggestion d’examiner la possibilité de recourir à l’emprunt en début de mandature lorsque les taux d’emprunt étaient particulièrement faibles.

Malheureusement, le Maire n’a pas utilisé cette fenêtre de tir et les intérêts d’emprunt ont fortement augmenté. Ils grèveront désormais les finances de la Ville quand le Maire sera obligé de recourir à l’emprunt pour financer les projets.


… A suivre la semaine prochaine.. Le manque d’ambition de la Ville en matière de transition écologique et de préservation de la biodiversité. Pourtant des actions sont réalisées ? Ou en sommes-nous à mi-mandat des engagements pris par la ville concernant le pacte de la transition écologique ? Sur un autre sujet fort de la mandature, la démocratie locale on ne vous voit plus apparaître dans la page d’expression réservée aux conseillers municipaux. Quelles en sont les raisons ?


.. d’ici là portez vous bien ! Les élus #nogentavenir Frédéric Lamprecht Isabelle Guimard Dominique Trevisan

Comentários


bottom of page